Premier décalottage

Parle de ta toute première masturbation sans tabou. Comment l'as-tu découvert, avec qui ?
Seb24
Messages : 48
Inscription : ven. 08 juil. 2005, 23:13
Localisation : Montreal
Contact :

Premier décalottage

Message par Seb24 »

Bonjour,



Je vais vous raconter mon premier décallotage de prépuce. À l’époque nous n’avions pas internet donc seul infos venaient des parents, amis, télé… :nono:



Je devais avoir 12-13 ans je commençais à découvrir mon corps. Mon sexe était en érection de plus en plus souvent et l’envie de jouer avec grandissante. Mon prépuce étant serré, frein court donc mon gland était toujours recouvert je ne pensais même pas que la peau pouvait descendre complètement. Mais ayant vue un homme nue dans un livre d’éducation sexuelle que mes parents laissaient trainé, je voyais que l’apparence son sexe était différent du mien, il n’était pas circoncis et on voyait son gland complètement.



Un soir lors d’un bain je devais tenter de jouer avec cette partie inexplorée de mon anatomie de jeune garçon en pleine puberté. Tentative numéro 1 fut un échec ça faisais mal et c’était collé je dirais alors j’ai arrêté de descendre cette peau pensant que j’étais différent. :rouge:



Quelques jours plus tard lors d’une douche j’ai eu l’idée de mettre le jet d’eau au dessus de mon sexe, mon prépuce gonflait un peu sous les jets et je crois que cela a aider à décoller les parois internes.

J’étais en érection donc j’ai pu descendre un peu la peau d’un tier tout doucement. Mais horreur il y avait une genre de croûte jaune à détacher 😮‍💨 Ouf mon gland qui voyait la lumière pour la première fois était hyper sensible ce n’était pas si agréable. J’enlève tout ce que je peux et ça s’arrête la pour cette fois. :(



Lendemain lors d’un bain et précieux au repos, ma mission aller plus loin tout doucement

Ça tire mais sous l’eau chaude ça aide je peux aller plus loin qu’hier et j’enlève la suite des croûtes. Merde je commence à bander, mon frein plutôt court m’empêche de décalloter complètement je ne veux pas le briser non plus 🤣 le bain est fini.



Un autre jour, j’ai l’idée de mettre de huile pour bébé sous le prépuce bon sang ça glisse super bien et j’arrive à voir mon gland au complet enfin je suis normal et il est propre! Mais tellement sensible! 8|

C’est ce que ça donne de pas se décalloter toute son enfance car on ne sais pas qu’on doit le faire 😔 en espérant ne pas être le seul à avoir vécu cette situation. :ange:



Par la suite à force de décalloter délicatement et avec lubrifiant mon prépuce c’est agrandi

avec le temps et mon gland désensibilisé grâce à la merveilleuse masturbation.

Première éjaculation à 14 ans sous les draps sensation étrange de chaleur et liquide chaud sur le ventre oh je suis maintenant un homme! :ejac:



merci de m’avoir lu

Bonne branle à tous
Avatar de l’utilisateur
Solonane
Messages : 88
Inscription : jeu. 27 mai 2021, 13:56

Re: Premier décalottage

Message par Solonane »

Je suis passé par là moi aussi ! Vers 12-13 ans, mes érections ne découvraient pas mon gland, mais quand je me tripotais, je sentais bien que mon prépuce devait pouvoir reculer pour de meilleures sensations. Je m'y suis pris très progressivement parce qu'au début, la tension était agréable mais elle est devenait très vite douloureuse. J'essayais la nuit, dans mon bain, parfois en journée dans ma chambre quand je sentais venir une érection. Évidemment, plus je m'obstinais, plus j'étais excité. Il m'a fallu plusieurs mois pour que mon prépuce rétracté passe enfin la base du gland sans avoir mal. C'était étonnant de voir alors mon sexe décalotté parce qu'il n'avait plus le même aspect. C'est d'ailleurs en répétant ce geste qui tendait le frein que j'ai eu ma première éjaculation et que j'ai découvert les plaisirs de ma masturbation...
Seb24
Messages : 48
Inscription : ven. 08 juil. 2005, 23:13
Localisation : Montreal
Contact :

Re: Premier décalottage

Message par Seb24 »

Merci pour ton témoignage Solonane :)
Avatar de l’utilisateur
Yop_31
Messages : 983
Inscription : mer. 22 juil. 2009, 15:00

Re: Premier décalottage

Message par Yop_31 »

Pour moi cela a duré beaucoup plus longtemps puisque mon premier décalottage complet n'est arrivé qu'à 19 ans

Pourtant j'ai commencé à me masturber très jeune, avant la puberté, en me frottant allongé sur le ventre sur mon oreiller (ça faisait du bien et je savais pas ce que c'était)

Puis je suis passé à la technique manuelle vers 12 /13 ans en entendant parler des copains de colo et de collège

1ère émission de sperme à 13 ans mais impossible de décalotter complément, trop douloureux

Du coup j'avais des problème de toilette (gland difficile à nettoyer et surtout gland hyper sensible), donc c'était bien plus agréable de se branler en faisant coulisser le prépuce sur le gland plutôt que se toucher directement la partie de gland qui dépassait.

Mon père me disait que pour mon hygiène il fallait que je m'entraîne tous les jours à décalotter progressivement le gland en trempant mon sexe dans une bassine d'eau tiède savonneuse mais trop douloureux et je ne m'entraînais pas beaucoup

À partir de 13 ans j'ai commencé à me masturber deux fois par jour minimum (parfois jusqu'à 6 fois) tout en me resignant à ce gland non décalotté (et en comprenant que ça n'était pas vraiment la norme vu les dessins de bites sur les portes et murs de WC, puis en voyant mon premier porno à 19 ans .. mais trop timide pour en parler à un médecin...)

Et une nuit donc, l'année de mes 19 ans, lors d'une masturbation assez intense j'ai senti comme un éclair de douleur très bref, suivi d'une immense vague de plaisir avec un orgasme plus intense que d'habitude et de bons jets...et à ma grande surprise je me suis aperçu après coup que ça coulissait tout seul et vu pour la première fois l'entièreté de mon gland.(Celui qui est la photo de mon avatar ici 😁)

Peu à peu il a perdu en sensibilité de sorte que j'ai pu adopter toutes les techniques classiques de caresses du gland, et enrichir et varier mes séances de branle..

Comme quoi même sans geste médical le corps humain sait comment se "réparer" et se développer tout seul..
Seb24
Messages : 48
Inscription : ven. 08 juil. 2005, 23:13
Localisation : Montreal
Contact :

Re: Premier décalottage

Message par Seb24 »

Intéressant témoignage YOP, pour un instant je pensais que ton frein avait cassé :o tant mieux si cela c’est fait naturellement

perso je continue de me branler gland couvert parfois avec precum ou lubrifiant pour bien faire glisser le prépuce.
Avatar de l’utilisateur
Yop_31
Messages : 983
Inscription : mer. 22 juil. 2009, 15:00

Re: Premier décalottage

Message par Yop_31 »

En fait Seb c'est quelques années après que j'ai entendu parler des problèmes de rupture de frein et j'ai eu très peur rétrospectivement...

Quelque chose a cassé chez moi, c'est sûr, vu ce que je décris dans mon témoignage, je pense à une rupture partielle de quelques fibres ou petits tendons... sans saignement ni autre symptômes plus tard... Ouf !

Mais je pense que rester ainsi contraint pendant des années jusqu'à 19 ans à un peu limité le développement de mon gland que je trouve un peu "petit" par rapport au reste de mon pénis, voir photo avatar ou https://dirtycode.io/J6XNM

Mais comme tu l'expérimentes encore maintenant, se masturber sans décalotter donne aussi beaucoup de plaisirs, cela m'a amplement comblé pendant des années.

Je lubrifiais à la salive ou avec mon sperme (parce qu'à cet âge là il n'était pas rare d'enchaîner plusieurs branles jusqu'à épuisement total et orgasme sec....
Répondre